Coagula

Samedi 31 aout par coefficient de marée de 113 :

  • pour la lavation, je choisis l’eau de la source du petit Lourdes d’Hérouville, haut-lieu marialcoagula1
  • Les cendres sont mouillées de cette eau, puis l’évaporation se fait à chaleur minimum dans une casserole en verre Vision ; remarquez que le petit bouillonnement est « huileux »coagula2
  • La première évaporation laisse apparaitre des cristaux et des impuretés. La seconde évaporation forme cette image qui m’évoque un oiseau nourrissant son petit au nid coagula3coagula4
  • Le coagula de la macération et des cristaux a lieu, la goutte d’or est ici en puissance, mais laissons les mariés à leur nuit de noce… le mûrissement jusqu’à la prochaine grande marée d’équinoxe et l’élixir sera goûté !coagula5

 

  • Je reviendrai au prochain article sur le rite de l’ouverture de la bouche et sur les bras croisés

coagula 6

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s