Archives mensuelles : janvier 2016

Je vous tends la perche !

Onze est le nombre de l’intuition !

Extrayons par la géométrie la racine carrée de 11 :

Pour cela, un diamètre de 11+1 permet d’élever bien droit la perche jusqu’à la voûte, sa longueur est de racine carrée de 11, soit 3.3166

wp_perche racine de 11.jpg

La perche est une ancienne mesure valant 12 pieds

Le pied de cette perche est donc de 3.3166 / 12, soit 0.2764

Ce pied multiplié par le nombre d’or Ø donne la coudée :

Cela fait donc 0.2764 x Ø = 0.4472

Soit une approche inédite au 1/10000e de la coudée la plus sacrée, qui est je le rappelle de l’inverse de la racine carrée de 5

Et donc en passant une nouvelle approche de Ø à 5/10000e :

12 divisé par la racine carrée de 55

Publicités

Baguette magique

Aujourd’hui confection d’une baguette magique commandée en… septembre ! Un magicien est patient par nature.

Le bois est en magnolia, séché des années debout contre l’établi ; c’est un bois au cœur dense et foncé.

Le magnolia a été ainsi baptisé en hommage au botaniste Magnol.

Pour les grandes huiles donc 😉

wp_baguette1.jpg

wp_baguette2.jpg

wp_baguette3.jpg

 

J’allais pour la prendre en photo une fois terminée : elle est tournée pour le manche et sculptée pour la pointe, quand tout à coup, pffffouittt, volatilisée !

wp_baguette 4-0.jpg

Non bien sûr, je ne peux pas vous montrer cette baguette qui doit rester secrète pour être efficace et conforme à son programme (c’est moi qui en fixe les limites même si son action dépend de son utilisateur)

Ce type de création est bien sûr destinée aux personnes que je connais parfaitement, cela va sans dire.

 

 

 

L’Esprit de l’Arbre

Antoine m’a confié une boule de bois qu’il a récolté sur le tronc d’un arbre.

Ces boules sont reliées à l’Esprit de l’Arbre mais leur croissance se fait à l’extérieur. Ce n’est pas le fruit de l’arbre, car ces boules ont les caractéristiques du bois : écorce, sève, aubier, duramen.

Une fois tournée sous forme d’œuf, on découvre ce qui se cachait sous l’écorce ! (le pied-support est tourné en buis)

wp_boule1.jpg

wp_boule2.jpg

wp_boule3.jpg

Bien que ce morceau de bois soit mort depuis longtemps, il garde en lui une force mesurable par son champ d’énergie, ici entre mes doigts :

wp_boule4.jpg

Mais si on appelle en lui l’Esprit de l’Arbre ce champ grandit considérablement, devient moelleux, chaud, et même « saoulant » pour certains !

Le vivant ou le conscient sont souvent cachés là où on ne le soupçonne pas… quand on a pas accès au monde invisible.

Certains diraient alors « Ceci n’est pas un œuf »

wp_boule5

L’année 2016 sera féconde si vous savez vous relier à nouveau à la nature cachée des choses, ce que je vous souhaite.

wp_boule6.jpg

 

 

De l’ombre naitra la lumière !

Vous qui avez lu mon livre « En Queste de l’Estoile », vous avez bien compris que « ma » coudée sacrée de 0.4472 est liée au mètre puisque par exemple la canne du bâtisseur de exactement 1 mètre de longueur est la somme de « ma » coudée et du pied, de l’empan et de la palme qui sont ses divisions liées au nombre d’or Ø

1 mètre = coudée + pied + empan + palme

1 mètre = coudée + coudée/Ø + coudée/ز + coudée/Ø3

Et bien figurez vous que quelque part sur cette terre on peut vérifier le lien entre « ma » coudée et le mètre, au soleil au plus haut du jour le plus court, c’est-à-dire à midi au solstice d’hiver.

Et la lumière nait de l’ombre !

Le soleil au solstice d’hiver monte au plus haut à 24° quand on se trouve à la latitude de 42°29′, latitude autour de laquelle serpente le Chemin de Compostelle, dit autrefois Voie Lactée, le chemin céleste qui éclairera et guidera votre queste.

D’ailleurs j’aime ce clin dieu de José Luis Corral qui situe l’intrigue de son roman « Le nombre de Dieu » dans la cathédrale de Burgos, haut lieu du Camino, sur cette exacte latitude.

Extrait de la 4e de couverture :

« 1212, au cœur du siècle des cathédrales, Paris et la France brillent par leur art de bâtir ces nouveaux temples dédiés à Dieu et à la lumière, les grands maîtres se transmettant ce qu’ils appellent « le Nombre de Dieu »

wp_le nombre de dieu

Si je pose verticalement sur un sol plan un bâton d’une coudée de longueur (en jaune), son ombre est alors de exactement 1 mètre (en rouge) à cet instant précis de l’année, quand on bascule vers la lumière nouvelle.

Et si je pose un bâton de 1m son ombre est de 5 coudées (en vert).

… et oui !

wp_baton estelles.jpg

 

Proposition pour 2016

wp_voeux 2016.jpg

En ce début d’année 2016,

voilà ce que j’espère pour vous réaliser !

Je ne peux pas faire le chemin à votre place, mais je peux vous préparer le départ, et vous parler du but…

J’ai les décors, l’éclairage, les scénarios, la place nécessaire pour l’improvisation, et la direction des acteurs est bien rodée.

A vous de jouer !

wp_3chemins

Les voies sont multiples pour se rapprocher puis atteindre la destination, à grandes enjambées pour ceux qui sont (presque) prêts, avec des moments de doute pour ceux qui ont besoin de se retourner sur le passé, et pour beaucoup par une succession d’égarements passagers pour enfin repartir !

L’éveil que je vous apporte nécessite cependant un engagement : celui de partager à votre tour quand vous serez « réalisés »… pensez-y.

Alors Action !

Il reste des places sur quelques stages :

https://geobiologieblog.wordpress.com/stages/