Là écoutez la coudée !

Là écoutez la coudée !

Manuel qui est un lecteur attentif et malicieux me pose deux questions suite à la publication de l’article https://geobiologieblog.wordpress.com/2016/01/08/je-vous-tends-la-perche/

Q1 : que penser de la coudée 0,5236 qui fait tant parler sur la toile ?

Q2 : peut on penser qu’une coudée serait adaptée en fonction de la latitude où nous sommes

 

 

R1 : la coudée royale de 0,5236 soit le sixième de Pi serait LA coudée d’Égypte pour les grandes pyramides.

C’est ce qui est particulièrement étudié dans le livre du Dr Charles FUNCK-HELLET, édité en 1956 : La Bible et la Grande Pyramide d’Égypte – témoignages authentiques du mètre et de Pi

dont je parlais ici : https://geobiologieblog.wordpress.com/2015/12/17/livre-rare/

Mais ce que personne n’a montré avant moi ce soir (à ma connaissance), c’est que cette coudée se cache dans la construction à la règle et au compas que je vous propose ici, qui montre MA coudée la plus sacrée de 0,4472, appelée ci-dessous C

essentiel cubitus.jpg

Le cercle de rayon Ø dans le double carré de côté Ø montre 4 segments et 1 angle :

  • Rouge longueur 1
  • Doré longueur de la coudée sacrée C
  • Vert longueur 2C
  • Magenta longueur nombre d’or Ø x C
  • Angle alpha de 26.57° c’est-à-dire arc tangente de 0.5 ou arc sinus de C

Le segment magenta vaut 0.7236, soit la valeur approchée à 5 cent millième de la racine carrée de la coudée royale !

essentiel cubitus2.jpg

R2 : la coudée du lieu est fonction de la latitude et donc propre à chaque lieu

Elle ne se calculait pas à l’époque des bâtisseurs mais se mesurait avec LE bâton : pour déterminer la coudée locale par l’observation, il faut au jour de l’équinoxe de printemps ou d’automne planter un bâton qui dépassera de 1 m du sol dans la direction du soleil de midi (heure solaire), de façon à ce que son ombre soit nulle.

En mesurant la hauteur à l’aplomb de l’extrémité de ce bâton, on obtient la valeur de la coudée locale.

Pour le calcul, c’est simple de nos jours, cela correspond au sinus de l’angle de la hauteur du soleil à midi aux équinoxes ou le cosinus de la latitude.

Exemple à Chartres

coudée locale chartres

Que fait-on de cette coudée du lieu ?

On bâtit à sa mesure qui est le module pour résonner avec le lieu illuminé.

Exemple du chœur de la cathédrale de Lyon, de diamètre 11m30.

La coudée du lieu de Lyon est donc le cosinus de la latitude, soit cos 45.75° = 0.6978

Cette coudée multipliée par le nombre d’or Ø donne 1.129, soit 1/10 du diamètre du chœur.

choeur cathédfrale lyon.jpg

Dessin du chœur de Pierre-Alexandre NICOLAS qui a étudié cette cathédrale… sans découvrir ce que j’ai révélé ci-dessus (mais je l’ai partagé avec lui bien volontiers)

Suite au commentaire de Vincent

…qui cherche le lien avec le triangle de Pythagore, le triangle sacré 3-4-5 dont un angle bout à 90°, voici où s’y cache ma coudée sacrée de 0.4472 notée en dorée C ci-dessous

triangle pythagore.jpg

 

 

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Là écoutez la coudée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s