Sourcier : la question de l’argile

Après avoir lu un vieux Maurice LARVARON, « Radiobiologie, application à l’art des sourciers » j’ai appris ceci : L’eau et l’argile peuvent être confondus car leur rayonnement alpha et bêta, magnétique Nord-Sud, sont identiques.

Cependant leur rayonnement gamma, électrique Est-Ouest, est différent !

Sachant cela, on ne pourra plus se faire berner et creuser pour rien.

wp larvaron.jpg

Je vous ai dessiné un cadran wp petit cadran larvaron

à télécharger en pdf : cadran larvaron-artdulieu

Utilisation :

Tout d’abord vérifier avec des échantillons que les longueurs d’onde soient bonnes (ou faites votre 1er calage si ces notions vous sont étrangères).
Vous avez bien :

  • eau et argile du côté de 30 cm en rayonnement alpha
  • eau à 18, argile à 8 en rayonnement gamma

Ensuite, en conditions de prospection sur site, sur un terrain argileux qui parfois nous trompe, prendre désormais soin de vérifier avec ce cadran quelle est la longueur d’onde du rayonnement gamma qui a fait réagir la baguette ou le pendule bien que la recherche concernait le rayonnement de l’eau souterraine : résultat 18 OK, moins de 18 eau non potable, tend vers 8 argile seule !

Autre façon de faire :

A l’aplomb du rayonnement et en dehors de la rive de ce rayonnement, regarder si le pendule donne le même gamma ou varie vers le bas permet de confirmer la circulation d’eau souterraine en terrain argileux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s